La plus grande affiliation politique d’Afrique se réunit à Nairobi, au Kenya

IMG_0592

Lors de la 13ème Assemblée Générale annuelle du Réseau Libéral Africain, le réseau politique africain le plus grande s’est réuni à Nairobi, au Kenya. Le parti membre local du RLA, l’Orange Democratic Movement (ODM), a accueilli l’Assemblée générale.

Lors de ce réunion, le réseau a adopté un document historique,la Déclaration de Nairobi sur la prévention et l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Les délégués ont également élu un nouveau comité exécutif, dirigé par le président Stevens Mokgalapa. De plus, l’Assemblée Générale a organisé un certain nombre d’ateliers sur le thème des coalitions.

Le premier jour de l’Assemblée Générale a commencé avec la dernière réunion du comité exécutif sortant, présidée par le président sortant Olivier Kamitatu. La journée s’est terminée par un dîner d’accueil, organisé par la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté. Ce dîner a permis aux délégués de s’entretenir avec le président de l’ODM, l’ancien Premier ministre kenyan Raila Odinga.

Les libéraux en coopération : coalitions, négociations et collaboration démocratique

Le deuxième jour s’est centré sur les ateliers sur le thème de l’Assemblée Générale : les coalitions. Les délégués ont partagé et appris lesIMG_0488 expériences de chacun, et ont également eu l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences auprès d’experts externes en coalition et en négociation. Quatre sessions différentes ont eu lieu tout au long de la journée, couvrant plusieurs aspects des coalitions, y compris les différents cycles de la coalition.

Les délégués libéraux des membres partis du RLA à travers le continent ont forgé de nouvelles bonnes pratiques sur le sujet, qui peuvent maintenant être utilisées pour accroître l’importance de leurs partis lors des prochaines élections et au-delà. Le libéralisme est en progression en Afrique, et avec de meilleurs résultats électoraux et plus de responsabilité politique, cela implique inévitablement un plus grand besoin de compétences liées aux coalitions.

IMG_0556

Déclaration de Nairobi sur la prévention et l’élimination de la violence à l’égard des femmes

IMG_0563La dernière journée de l’Assemblée Générale a vu l’adoption de la Déclaration de Nairobi, condamnant la pratique généralisée de la violence à l’égard des femmes sur le continent. La Déclaration, soutenue et approuvée par le Comité des droits de l’homme de Libéral International, engage les membres du Réseau à travailler de manière rigoureuse pour éliminer la violence sexiste dans leur pays d’origine. En outre, la déclaration appelle tous les partis membres à travailler activement ensemble pour promouvoir l’égalité entre les sexes dans tous les aspects de la vie sociale et politique. La déclaration engage également les membres du RLA à travailler pour soutenir l’élimination des obstacles empêchant les femmes d’entrer dans la vie politique et publique.

Résolutions

En plus de la Déclaration, l’Assemblée Générale a adopté les résolutions suivantes :IMG_0616

  1. Résolution sur la situation de crise politique et sociale en République Démocratique du Congo
  2. Proposition libérale contre l’exclusion politique
  3. Résolution sur le nouveau président somalien
  4. Résolution sur la cour pénale internationale
  5. Résolution sur l’état d’urgence en Ethiopie
  6. Résolution sur l’intervention de la CEDEAO en Gambie
  7. Résolution sur le respect du constitutionnalisme et du processus démocratique
  8. Résolution sur les élections de 2015 à Zanzibar
  9. Résolution sur la liberté de parole et les médias en Tanzanie

Ces résolutions ont été accueillies par l’Assemblée Générale et le comité exécutif s’est engagé à donner suite aux résolutions tout au long de son mandat.

Le Comité Exécutif

Au dernier jour de l’Assemblée Générale, les délégués ont élu un nouveau comité exécutif, sous la direction du président Stevens Mokgalapa (député). M. Mokgalapa est également le ministre fantôme pour les relations internationales et la coopération pour l’Alliance démocratique en Afrique du Sud.

Les nouveaux délégués du Comité exécutif, élus par l’Assemblée Générale, sont les suivants :

  • Président : Stevens Mokgalapa (Afrique du Sud, Democratic Alliance)
  • Trésorier : Darren Bergman(Afrique du Sud, Democratic Alliance)
  • Vice-président pour l’Afrique du Nord : Ahmadou El Baz (Maroc, Union Constitutionnelle)
  • Vice-président pour l’Afrique de l’Ouest : Zephirin Diabre (Burkina Faso, Union pour le Progrès et Changement)
  • Vice-président pour l’Afrique centrale : Medard Mulangala (RDC, Union pour la Majorité Républicaine)
  • Vice-président pour l’Afrique de l’Est : Rosemary Machua(Kenya, Orange Democratic Movement)
  • Vice-président pour l’Afrique du Sud : Mulondwe Muzungu (Zambie, United Party for National Development)

Ce nouveau Comité exécutif est plus fort et plus dévoué que jamais, et se tient unis dans son point de vue d’une Afrique prospère et intégrée au bénéfice de tous ses habitants.

IMG_0687

Membres

Le Réseau Libéral Africain a grandi en taille et en force, en termes d’adhésion et de capacité.

IMG_0637

Le réseau est maintenant heureux d’annoncer que les partis politiques suivants ont été acceptés dans la famille des libéraux africains en tant que membres observateurs :

  • Union pour la République et la Démocratie (URD), Mali
  • Parti pour le Développement Economique et la Solidarité (PDES), Mali
  • People’s Alliance for Change (PAC), Zambie
  • Rassemblement Pour la Mauritanie (RPM-Temam), Mauritanie

Deux membres observateurs existants ont également transféré du statut d’observateur au statut de membre à part entière :IMG_0620

  • Alliance pour la République (APR-Yaakaar), Sénégal
  • Union pour le Progrès et Changement (UPC), Burkina Faso

 

Recent Posts